Partage des meilleures pratiques le dépistage et le traitement de la TB

Le Lundi 26 Mars 2018 à Cotonou, le Benin Marina Hôtel a accueilli pour une durée de trois jours, l’atelier de partage des meilleures pratiques et leçons apprises pour le dépistage et le traitement de la tuberculose en Afrique de l’Ouest et du Centre. A cet important atelier sur la tuberculose, étaient représentés 21 pays. Le WARN-TB a pris part à cet atelier et y a apporté un soutien technique.

La tuberculose constitue l’une des principales causes de décès dans le monde avec près de 1,6 millions de décès estimés en 2017 selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Chacun des pays présents à cet atelier ont expérimenté de nombreuses stratégies dans le cadre de la lutte contre la TB. Ils ont développé des expériences et pratiques propres pouvant leur permettre d’intensifier le dépistage des cas de tuberculose avec des résultats variables. Pourtant, un problème important demeure car ces pays ont très peu d’occasion pour partager leurs expériences heureuses ou malheureuses et apprendre les uns des autres. Dans la sous-région, il y a peu d’échange entre les acteurs des programmes, partenaires et acteurs de la société civile intervenant dans la lutte contre la tuberculose.
C’est dans ce contexte que la réunion a été initiée pour permettre aux acteurs de premier plan de la lutte contre la tuberculose, d’échanger, de discuter, de partager et de planifier la mise en œuvre des meilleurs pratiques pour le dépistage et le traitement des cas de tuberculose. Au cours de la réunion, une occasion d’apprentissage par les pairs a été offerte aux acteurs de la lutte contre la TB dans les pays concernés. Ces acteurs ont eu l’occasion d’apprendre des autres les voies et moyens à utiliser pour faire face aux défis du dépistage et du traitement de la tuberculose.
Lors de la cérémonie qui a lancé les présents travaux, le Représentant résident de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au Bénin, Dr Jean-Pierre Baptiste a remercié le Ministère de la santé ; le Programme National contre la Tuberculose (PNT), l’Instance Nationale de Coordination des projets financés par le Fonds Mondial (INC), le Fonds Mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme et le Programme spécial de recherche et de formation sur les maladies tropicales de l’OMS (OMS/TDR) à Genève, pour avoir facilité la tenue du présent atelier. A l’instar de Mme Olive Momb Gannaso et du représentant du Fonds mondial pour la tuberculose, M. Baptiste a reconnu la pertinence des présentes assises. Raison pour laquelle, il a exhorté les participants à suivre avec intérêt et engagement, les exposés théoriques, les discussions et les travaux de groupe qui leur seront présentés pour contribuer à traduire, les enseignements et les expériences reçues au cours de cet atelier, en résultats concrets pour améliorer la qualité des données nationales. A l’entendre, depuis 2015, l’Oms/TDR soutient une initiative régionale visant à stimuler, améliorer et renforcer la recherche sur la Tuberculose dans 16 pays de l’Afrique de l’Ouest. Il a rassuré, pour finir, du soutien permanent de l’Oms pour l’amélioration du dépistage de la Tuberculose, la recherche et le traitement de cas de tuberculose au Bénin et à la mise en œuvre effective des recommandations qui seront issues des présentes assises. Le Directeur de cabinet du Ministère de la santé, Dr Lucien Toko, ouvrant les travaux, s’est réjoui de la tenue du présent atelier au Bénin. L’amélioration des conditions de vie des populations, à ses dires, représente un pilier important du Programme d’actions du Gouvernement béninois. Le présent atelier, pour lui, vient renforcer les actions que le régime actuel mène déjà pour atteindre les objectifs dans ce cadre. Il a au nom du gouvernement remercié l’OMS qui a récemment honoré le Bénin en érigeant le Laboratoire du Bénin, comme laboratoire supranational, le premier dans la sous-région. Il a par la suite souhaité que d’autres partenaires viennent soutenir le Bénin pour assurer efficacement la mission assignée à ce laboratoire. Dans ses mots de remerciement, il a salué les efforts du Fonds mondial pour accompagner les différents pays dans la lutte contre la tuberculose, le sida et le paludisme.

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur telegram
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Partager sur skype

Laissez un commentaire

Translate »

BIENVENUE

Connectez-vous à votre compte

Share

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
Partager sur pinterest

Ce site Web utilise des cookies pour s'assurer que vous obtenez la meilleure expérience possible. En continuant à naviguer sur ce site Web, vous acceptez l'utilisation de cookies aux fins susmentionnées.